Trouver un magasin

Chèvres et moutons – hébergement et alimentation

  • + 900 passionnés
  • + 160 magasins
  • + 7.000 produits

Chèvres et moutons – hébergement et alimentation

  

Abri & alimentation des chèvres et moutons

Si vous possédez une petite prairie ou un grand jardin, l’acquisition d’ovins (famille des moutons) et de caprins (famille des chèvres) vous procure rapidement l’impression d’avoir une petite ferme.

Ces animaux sont sympas à regarder et leurs besoins sont relativement simples. Les principales choses à prévoir sont une bonne clôture, de l’herbe, du foin, de l’eau (ces deux derniers éléments doivent toujours être disponibles pour ce type d’animaux).

CHEVRE

La chèvre est un animal exclusivement omnivore: l’herbe, les mûres, les orties et même les carottes figurent à son menu. Elle aime «toucher à tout» et grignote volontiers les écorces des arbres et les végétaux divers qu’elle rencontre sur son passage. Elle a la fâcheuse tendance d'arracher les racines. Une alliée de choix si vous cherchez à désherber un terrain...

MOUTON

Un mouton est plus exigeant quant à la composition de son repas. Il mange l’herbe sans s’attaquer aux carottes. Il snobe aussi les orties et les chardons qu’il sectionne à la base. Idéal si vous désirez un terrain «tondu très court»…

CHEVRE & MOUTON

De plus, les moutons et les chèvres ont besoin d’aliments spécifiques. Les premiers doivent recevoir des graines pour ovins qui ne peuvent contenir aucun élément de cuivre. Prenez également garde aux blocs à lécher: certains contiennent des suppléments dont n’ont absolument pas besoin les autres animaux qui paissent avec les ovins et les caprins.

LES SAUTS & LA TONTE

Même si ces animaux sont assez coriaces, ils ont besoin d’un abri en été comme en hiver pour se protéger du soleil et du grand froid. Faites en sorte que cet abri – ou mieux encore mini-bergerie – reste sec.

Bon à savoir : les chèvres sont des championnes du saut, prévoyez donc une clôture suffisamment haute.

Sachez aussi que les moutons doivent être tondus au moins annuellement, et que tous deux doivent être vermifugés au moins une fois par an. Pour le reste, les chèvres et les moutons cohabitent sans problème. Bon amusement!

Produits liés