Trouver un magasin

Décrypter le langage du chat

  • + 900 passionnés
  • + 159 magasins
  • + 7.000 produits

Décrypter le langage du chat

Le chat possède son propre langage. Au travers de mimiques, de vocalises, de postures, de gestes, d’odeurs, ils communiquent avec leurs congénères. Mais parfois, c’est à nous, leurs maitres, qu’ils veulent parler!

Leurs comportements sont parfois ambigus. Pour éviter qu’une interprétation positive aboutisse à une griffure, voici quelques conseils pour décrypter le langage des chats.

LE RONRONNEMENT

Dans la plupart des cas, le ronronnement est synonyme de bien-être, d’apaisement, de relaxation. Un chat qui ronronne sur vos genoux pendant que vous le caressez est a priori un chat heureux et détendu. Il ronronne parce qu’il se sent en sécurité ou qu’il se sent en confiance vis-à-vis de ce qui l’entoure.
Gare au quiproquo! Pour ses vertus apaisantes, le ronronnement est aussi activé quand le chat ne se sent pas à son aise ou qu’il souffre. En ronronnant, le chat tente alors de se rassurer lui-même ou d’apaiser sa douleur. C’est le cas de la femelle qui met bas.

LE MIAULEMENT

Le miaulement est multiple. Il peut être positif ou négatif en fonction du contexte. Un chat qui dit miaou peut tout aussi bien exprimer une peur, une lamentation, une frustration, une urgence ou un désir. Le tout, c’est parvenir à le reconnaitre.

  • S’il miaule près de la porte du jardin, il veut sortir ; près du frigo, il a faim.
  • La chatte en chaleur utilise un miaulement long et lancinant pour avertir les mâles de sa disponibilité sexuelle.
  • Les matous poussent un miaulement grave et sourd pour intimider leurs adversaires ou leurs concurrents.

LE FEULEMENT

Quand il est inquiet ou qu’il se sent en danger, le chat feule. On dit qu’il souffle ou qu’il crache car il expulse de l’air rapidement. Le chat peut devenir agressif si l’objet de ce qu’il considère comme une menace se rapproche. En feulant, le chat entend maintenir à distance les individus indésirables, qu’ils soient de son espèce ou d’une autre.

LE BÂILLEMENT

Le bâillement du chat n’a rien à voir avec le bâillement de l’humain, signe de fatigue ou d’ennui. Un chat qui baille exprime une profonde détente. Souvent, le chat qui baille s’étire juste après, ce qui lui procure une sensation agréable. Tout son squelette, y compris sa mâchoire, se détend. Le bâillement est un réflexe, ce n’est pas un moyen de communication.

LES MIMIQUES & LA POSTURE

Les chats ont tout une palette d’expressions faciales significatives de leur humeur. La moustache, les oreilles et les yeux du chat en disent long sur son état d’esprit. Le comportement de leur queue, leur démarche, la cambrure de leur dos sont autant d’autres signes permettant d’évaluer si le chat est sur la défensive ou l’offensive.

  • Les oreilles

Les oreilles droites ouvertes vers l’avant, le chat est calme ; les oreilles aplaties vers l’arrière, apeuré ; les oreilles dressées vers l’extérieur, craintif et prêt à attaquer ; etc.

  • Les yeux

Le regard du chat, la dilatation de ses pupilles et l’ouverture de ses paupières sont vecteurs de communication.

  • Les moustaches

Les moustaches dirigées vers l’avant, chat concentré ; les moustaches vers l’arrière, chat inquiet ou menacé ; les moustaches étalées sur le côté, chat apaisé ; etc.

  • La queue

La queue hérissée, le chat est en colère ; la queue dressée en cas de joie ; la queue entre les jambes en signe de soumission ; la queue droite pour souhaiter la bienvenue ; etc.

LE MARQUAGE

Les chats ont besoin de se sentir chez eux. Pour cela, ils déposent leur odeur partout. Vous n’êtes pas en mesure de lire le code phéromonal de votre chat. Néanmoins, il est important que vous sachiez que les phéromones constituent une communication élaborée.

  • La griffade. Les chats ne griffent pas vos meubles, vos murs et vos rideaux pour le plaisir ou pour se venger.En griffant, ils déposent leurs phéromones grâces aux glandes situées entre leurs coussinets. Vous n’avez pas d’autre choix que de lui offrir un arbre à chat… que vous placerez sur son passage !
  • Le frottement. Les chats se frottent aux objets, au mobilier et aux humains pour la même raison : déposer leurs odeurs, marquer leur territoire, se tranquilliser. L’absence de ces marques olfactives peut devenir une situation stressante pour le chat.
  • Le jet d’urine. Fortement concentrée en phéromones, l’urine est pratiquement la carte d’identité du chat.

Parler chat n’est pas simple, mais ces quelques indications devraient vous aider à cerner un peu mieux votre animal. Votre chat a son petit caractère et celui-ci joue sur la façon dont il communique avec vous et avec les autres. De situation en situation et d’observation en observation, vous apprendrez à le connaitre et à le comprendre.

Produits liés