Trouver un magasin

Aïe, êtes-vous allergique à votre chien ?

  • + 900 passionnés
  • + 160 magasins
  • + 7.000 produits

Aïe, êtes-vous allergique à votre chien ?

Éternuements, toux, nez qui coule… Vous pensez être allergique à votre chien. Les responsables, ce ne sont en réalité pas les poils, mais plutôt les molécules contenues dans son urine, sa sueur et sa salive… Faisons un petit tour d’horizon.

LES SYMPTÔMES

Ils se manifestent après que les allergènes soient entrés en contact avec votre peau ou vos voies respiratoires. Vous éternuez, vous toussez, votre nez coule, pire encore vous développez de l’asthme. Des rougeurs, des boutons, des démangeaisons, des plaques, voire même de l’eczéma apparaissent sur votre peau.

Pourtant, vous avez toujours cohabité avec des chiens sans aucun problème. En fait, une allergie est une réaction inappropriée du système immunitaire face à une substance inoffensive. Elle peut se déclencher à n’importe quel âge et apparaître du jour au lendemain.

Le désagrément peut devenir tel que vous devrez peut-être envisager de vous séparer de votre chien. Cette idée vous déchire le coeur car il est désormais comme un membre de votre famille, mais pas de panique.

VÉRIFIEZ AUPRES AUPRÈS D’UN ALLERGOLOGUE

Seul l’allergologue est en mesure d’évaluer la situation. Il vous donnera un traitement de désensibilisation. Les médicaments anti-allergéniques se révèlent très efficaces chez certaines personnes et ne fonctionnent parfois jamais chez d’autres dans la mesure où ce n’est pas un vaccin. L’effet n’est pas immédiat; il faut parfois des années pour vous habituer.

DES SOLUTIONS AU QUOTIDIEN

Parallèlement au traitement, il est possible de limiter les symptômes en adoptant un nouveau rituel d’hygiène domestique:

  • Gardez votre maison impeccablement propre. 
  • Lavez ponctuellement tapis, rideaux, sols, murs. 
  • Achetez des sacs avec filtres allergènes pour passer l’aspirateur. La poussière ne peut pas s’accumuler. 
  • Votre chambre est votre espace de répit. Interdisez-en l’accès à votre chien et changez régulièrement vos draps.
  • Brossez et toilettez fréquemment votre chien.

Les chiens hypoallergéniques n’existent pas, mais certaines races, comme le bichon maltais, le chien d’eau portugais, le caniche, etc., répandent moins d’allergènes car ils perdent moins leurs poils et produisent moins de cellules mortes.

Ne vous découragez pas ! Entre les traitements, les solutions domestiques et les chiens appropriés, vous trouverez une solution.

Produits liés